Critères importants pour la détermination des RUBUS

Modérateur : DUBS

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Critères importants pour la détermination des RUBUS

Messagepar DUBS » mer. 5 mars 2008 19:36

Bonjour,

on avait ébauché le problème des rubus et des documents nécessaires pour aborder cette famille difficile et en plein remaniement..

Le meilleur outil "sur le marché" est la clef allemande de Weber, traduite par David Mercier et Jean Raymond en français : elle est malheureusement centrée sur l'europe centrale, mais est valable pour le tiers Nord est de la France.

David Mercier a entrepris un travail de synthèse des différents documents européens sur ce genre en consultant surtout Weber, mais aussi Brambles of England (ronces d'Angleterre) qui donne qqes indications pour le tiers NO de la France, et des éléments de flores espagnoles et italiennes (mais c'est peu fourni). Il en a tiré un énorme tableau en essayant de compiler ttes ces données mais n'en a pas vraiment tiré pour l'instant de clef dichotomique classique. J'ai eu la chance de récupérer ces 2 compilations auprès de JM Royer. MON AVIS PERSO modeste : c'est du lourd, mais c'est jouable, toutefois j'ai l'impression que Weber coupe un peu les cheveux en 4.

Ce qu'il faut retenir c'est que Costes, Fournier, Lambinon, la flore du CNRS sont toutes obsolètes... Costes qui s'est inspiré des travaux de Sudre peut quand même rendre qqes services, mais la nomenclature a changé : donc danger !!!

Pour bien étudier les ronces :
1- attendre juin à août pour récupérer la partie médiane (environ 10cm) de turion (tige sans fleur de l'année) : le nombre d'aiguillons, de glandes stipitées ou non, de poils, la forme du turion (arrondi ou polygonal), la pruinosité... l'examen sur le frais est bien meilleur et de bonnes photos macro rendent d'énormes services
2- examiner avec soins les feuilles et petioles sous toutes les coutures : nombre de folioles, formes des pétiolules, pilosité et aguillons des petioles, pilosités et couleurs des 2 faces des feuilles
3- examiner les grappes florales, les pédoncules floraux sous toutes les coutures aussi, disposition des étamines et des pistils, couleurs des pétales, pilosité et forme du calice

voilà c'est un peu c...t peut être... si vous voulez je peux commencer à illustrer les propos avec qqes photos ?
Pascal

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » jeu. 6 mars 2008 14:38

Premier élément : les stipules

stipules lancéolées assez larges fréquent chez Rubus canescens

caesius.jpg
ce n'est pas caesius mais Rubus canescens
caesius.jpg (114.39 Kio) Vu 3097 fois


stipules filiformes des rubus section rubus : Rubus sylvaticus
rubusilva.jpg
rubusilva.jpg (104.4 Kio) Vu 3090 fois
Pascal

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » jeu. 6 mars 2008 14:52

Compléments avec les 2 photos précédentes :

- appréciation de la pilosité : rare et mélangée à des micro glandes pour la première photo ; fine, bien disctincte et répartie pour sylvaticus
- appréciation des aiguillons : assez grêle mais bien piquant, de la couleur du turion, légèrement recourbé et à base élargie, de taille assez homogène (on dit homolacanthe) ; faible assez droit, peu piquant pour sylvaticus : pour ce dernier turion le nombre d'aiguillons est assez faible pour sylvaticus, ce qui pourrait laisser suggérer Rubus sciocharis (espèce jumelle et introduite (d'où ? je ne sais pas) et théoriquement absente de ma zone (mais comme la répartition française des rubus est à parfaire ou même à faire ???).
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Administrateur du site
Messages : 899
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 14:58
Localisation : Echalas (Rhône)

Re: RUBUS

Messagepar Christophe » jeu. 6 mars 2008 15:04

Ce qui serait intéressant dans ce sujet c'est de définir les termes techniques à utiliser en les illustrant par des photos.
La présentation des espèces ou des sections proprement dite pourra être faite dans des sujets distincts (un par espèce?)

Attention à bien poster dans le sous-forum Rubus :)

Cordialement
Christophe Girod
Flore Européenne et Néotropicale

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » jeu. 6 mars 2008 16:33

Bonjour Christophe,

c'est ce que je tente de faire : j'ai commencé par les stipules, j'enchaîne avec les aiguillons / la pilosité / les glandes du turion,
puis viendra le tour des feuilles et de leurs éléments
enfin les fleurs..
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Administrateur du site
Messages : 899
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 14:58
Localisation : Echalas (Rhône)

Re: RUBUS

Messagepar Christophe » jeu. 6 mars 2008 16:48

En fait le message qui reste est un sujet traceur, quand on clique dessus on revient aussitôt au bon endroit, donc pas de problèmes.
Nickel pour ta manière de faire, une fois que tu auras tout présenté, j'éditerai le sujet pour en faire un post-it de référence pour le genre.
Christophe Girod
Flore Européenne et Néotropicale

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » jeu. 6 mars 2008 22:16

Suite stipules et aiguillons

Parfois on peut se trouver confronter à des ronces vigoureuses avec des stipules assez lancéolées mais qui ne correspondent pas à la section caesii : ce sont des hybrides de la section corylifolii (sect caesii x sect rubus) : en voici un exemple avec une forte pilosité, des aiguillons bicolores forts et une couleur de turion qui ne correspondent pas à Rubus caesius
rubuscorylifoli.jpg
rubuscorylifoli.jpg (106.44 Kio) Vu 3012 fois



lorsque les aiguillons sont de taille différente, on parle d'aiguillons hétéracanthes ; de plus sur ce turion on voit bien les glandes stipitées
rubusradula.jpg
rubusradula.jpg (106.42 Kio) Vu 2986 fois


voici un turion facile à reconnaître : il s'agit du Framboisier Rubus idaeus avec ses petits aiguillons pourpres et ses stipules apprimées
rubuidaeu.jpg
rubuidaeu.jpg (61.17 Kio) Vu 2972 fois


il faut également regarder la forme du turion qui peut être arrondi, en passant par anguleux avec des faces biens distinctes qui peuvent être planes ou creuses, et de plus le turion peut être recouvert de pruine comme celui là chez certaines espèces
pruine.jpg
pruine.jpg (82.79 Kio) Vu 2956 fois
Pascal

Avatar de l’utilisateur
olivier
Messages : 215
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 17:09
Localisation : Flers (Basse-Normandie)
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar olivier » jeu. 6 mars 2008 22:53

Bonjour
Très intéressant ce sujet, cela me permet une meilleure compréhension du vocabulaire des clés de détermination.
Mais pour "on voit bien les glandes stipitées", que faut-il voir ? Ou sont-elles sur la photo ?

Merci

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » jeu. 6 mars 2008 23:48

bonsoir,

sur la photo de Rubus radula, les glandes stipitées sont ces sortes de petits aiguillons grêles qui se terminent par une petite boule : sur la photo pour être précis, tu vois le départ d'un pétiole sur le haut du turion, juste à la droite il y a 2 forts aiguillons courbes et ensuite encore juste à leurs droites, c'est cela les glandes stipitées : cela veut dire glande portée par un stipe (un pied)
- les glandes peuvent être plus petites et sans pied, là il faut une loupe !!
- les poils peuvent être isolés ou étoilés (càd que plusieurs partent d'un même endroit).
- la densité des poils et des aiguillons sur environ 5-6 cm de turion est aussi un critère à noter..
Pascal

Avatar de l’utilisateur
DUBS
Messages : 776
Enregistré le : mer. 5 mars 2008 15:31
Contact :

Re: RUBUS

Messagepar DUBS » sam. 8 mars 2008 16:24

Bonjour,

j'espère que vous avez digéré tout sur les turions, on passe aux feuilles..

Elles peuvent être à 3 à 5 folioles (parfois 6 ou 7 par division des folioles terminaux)
on regarde d'abord la manière dont s'insère les pétiolules (pétiole de chaque foliole)

Ils sont soit digités lorsqu'ils s'insèrent tous au même endroit
digite.jpg
digite.jpg (104.53 Kio) Vu 2739 fois


soit pédalés lorsque les pétiolules des folioles basaux s'insèrent sur les pétiolules des folioles intermédaires
pedale.jpg
pedale.jpg (103.34 Kio) Vu 2735 fois
Pascal


Retourner vers « Rubus... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités