Hieracium lanceolatum ?

Ici, chacun peut poster ses photos de plantes sauvages à déterminer...
Répondre
Y.Courtieu
Messages : 83
Enregistré le : lun. 6 août 2018 21:04
Localisation : Haute-Savoie, Chablais

Hieracium lanceolatum ?

Message par Y.Courtieu » jeu. 20 sept. 2018 10:20

Bonjour,

Je vous présente cette astéracée de montagne, photographiée vers 1850m d'altitude dans une prairie rocailleuse peuplée de bouquetins, à proximité d'un lac.
Les feuilles nombreuses, velues à la marge, embrassantes sur la tige, l'aspect général de la plante, sa taille autour de 50-60 cm et plus, m'amènent vers Hieracium lanceolatum ou proche.
Merci de votre avis et bonne fin de semaine !
Fichiers joints
DSCN9387b.JPG
DSCN9387b.JPG (84.36 Kio) Vu 438 fois
DSCN9384b.JPG
DSCN9384b.JPG (84.08 Kio) Vu 438 fois
DSCN9381b.JPG
DSCN9381b.JPG (57.37 Kio) Vu 438 fois
DSCN9380b.JPG
DSCN9380b.JPG (95.15 Kio) Vu 438 fois
DSCN9377b.JPG
DSCN9377b.JPG (168.76 Kio) Vu 438 fois

Y.Courtieu
Messages : 83
Enregistré le : lun. 6 août 2018 21:04
Localisation : Haute-Savoie, Chablais

Re: Hieracium lanceolatum ?

Message par Y.Courtieu » jeu. 27 sept. 2018 12:42

J'ai demandé à nouveau son avis à Denis Jordan, notre meilleur botaniste haut-savoyard.
Il trouve, sans certitude, que cette épervière ressemble fort à Hieracium prenanthoides.
Vraiment difficile, ce groupe !

Avatar du membre
rumi74
Messages : 2340
Enregistré le : sam. 6 août 2011 14:54
Localisation : Haute-Savoie

Re: Hieracium lanceolatum ?

Message par rumi74 » ven. 19 oct. 2018 13:22

Bonjour,
Je serais tenté d'abonder dans ton sens mais l'aspect global de ta plante me fait douter (capitules de grande taille à poils étoilés abondants surtout à leur base, à poils glanduleux très visibles et très foncés mais à poils simples nuls, pilosité des tiges abondantes surtout dans la moitié basse). Si l'on prend FG (qui ne signale pas en Haute Savoie les deux espèces que tu cites mais peut-être as-tu observé cette plante ailleurs) et que l'on se penche sur le groupe N, groupe où l'on retrouve le fameux H.prenanthoides, on arrive vite dans une impasse.
On peut écarter H.prenanthoides qui est une plante beaucoup plus haute, à capitules plus nombreux, plus petits et à flles beaucoup plus nombreuses et entières ce qui n'est pas le cas de ta plante.
Si on poursuit la clé, on arrive à l'alternative 3. Et là, ça se complique car on manque d'éléments. Certaines plantes possèdent plus de 12 flles caulinaires, d'autres moins. La position des poils étoilés (zone blanche sur le capitule) n'est pas nette mais ceux-ci ont l'air également répartis sur toute la largeur de la bractée. Aller plus loin semble donc bien aléatoire...

Par contre, sur ton 3ème cliché, on a l'impression qu'il y a des poils glanduleux sur la face supr des flles ce qui compte tenu des autres caractères de ta plante nous mènerait dans un autre groupe.
As-tu regardé à la loupe la surface des flles et observé ces poils glanduleux et as-tu mesuré la taille des capitules (critères souvent incontournables pour tenter une détermination) ?
De plus, le jaune des fleurs parait légèrement plus pâle que les Hieracium habituels mais cela est très subjectif. (ne pas se baser sur le cliché n°2 qui est sous exposé)

Si l'on met bout à bout tous ces éléments, je pense qu'il faudrait plus chercher dans le groupe A et Hieracium picroides pourrait être un autre candidat.
Qu'en penses-tu ?

A+
Rémi
flore alpine

Y.Courtieu
Messages : 83
Enregistré le : lun. 6 août 2018 21:04
Localisation : Haute-Savoie, Chablais

Re: Hieracium lanceolatum ?

Message par Y.Courtieu » dim. 21 oct. 2018 21:41

Bonsoir,

Merci de cette réponse détaillée.
Tu me demandes ce que j'en pense, mais là tu me prêtes une compétence que je n'ai pas ;)
J'en suis à essayer de comprendre comment on navigue entre les groupes de F.G.
Je n'ai donc pas d'avis qui soit fondé sur quelque chose de vraiment net...
Le site de la flore Haut-Savoyarde H.prenanthoides
signale H. prenanthoides comme fréquent dans les hautes montagnes calcaires.
Le lac au bord duquel j'ai fait cette rencontre est bien dans la zone calcaire du Chablais.

Répondre